Gouvernance de la qualité de l'air dans les villes méditerranéennes: publication du rapport final du projet GOUV'AIRNANCE

Gouvernance de la qualité de l'air dans les villes méditerranéennes: publication du rapport final du projet GOUV'AIRNANCE

La pollution de l'air est une problématique de développement et un indicateur de...

[VIDEO] Qualité de l’air: au cœur de la ville, au cœur du débat dans les villes méditerranéennes

[VIDEO] Qualité de l’air: au cœur de la ville, au cœur du débat dans les villes méditerranéennes

Dans le cadre de la conférence finale du projet GOUV'AIRNANCE à Aqaba (Jordanie) les 24 et 25...

Conférence finale du projet GOUV'AIRNANCE à Aqaba les 24 et 25 novembre 2015

Conférence finale du projet GOUV'AIRNANCE à Aqaba les 24 et 25 novembre 2015

Les 24 et 25 novembre 2015, se tiendra la dernière réunion transnationale, conférence finale du...

GOUV'AIRNANCE participe à la capitalisation du Programme MED

GOUV'AIRNANCE participe à la capitalisation du Programme MED

Le 14 avril 2015, l'IVE a été invité à Malaga (Espagne) pour présenter le projet GOUV'AIRNANCE...

Réunion transnationale à Marseille

Réunion transnationale à Marseille

La réunion transnationale du projet GOUV’AIR’NANCE vise à présenter et discuter les principales...

Le Comité de Suivi Tripoli

Le Comité de Suivi Tripoli

En attente du premier transfert du co-financement conditionné à la validation de la subvention du...

La Réunion Transnationale de Valence

La Réunion Transnationale de Valence

La seconde réunion transnationale du projet a eu lieu les 4, 5 et 6 mars 2013 à Valence...

Le projet en quelques mots

La pollution atmosphérique a des conséquences environnementales et surtout sanitaires directes. En 1997, l’Organisation Mondiale de la Santé estimait que la pollution atmosphérique faisait 400 000 victimes dans le monde chaque année. On observe ainsi partout une augmentation des pathologies respiratoires. La pollution atmosphérique constitue également un facteur aggravant de réchauffement climatique sur lequel les plus grands scientifiques s’accordent aujourd’hui pour imputer la cause aux émissions de gaz à effet de serre provenant de l’activité humaine. Le développement des processus photochimiques, dont l’indicateur principal est l’ozone, est particulièrement important autour de la Méditerranée, en lien notamment avec l’ensoleillement généreux.

Lire la suite ...