Le Diagnostic Territorial Aqaba

Le Diagnostic Territorial Aqaba fait état des principaux dispositifs administratifs et institutionnels en matière de qualité de l'air en Jordanie et sur le territoire d'Aqaba (ASEZ). D'autre part, le Diagnostic présente les principales sources et secteurs de pollution, ainsi que le dispositif de surveillance de la qualité de l'air à Aqaba.

Les résultats du Diagnostic Territorial Aqaba sont disponibles en cliquant sur le lien suivant: 

.

Sans titre3 

Le Diagnostic Territorial Tripoli

Le Diagnostic Territorial Tripoli a été élaboré sur la base d'une évaluation géographique précise du territoire de la Communauté Urbaine Al Fayhaa, en prenant en compte l'inventaire des émissions de 2006 (financé par l'Union Européenne dans le cadre du Programme SMAP).

L'Observatoire pour l'Environnement et le Développement de Tripoli (TEDO) a analysé cinq polluants atmosphériques courants, selon des méthodes actives et passives d'échantillonnage.

Les résultats issus de ce diagnostic sont disponibles en cliquant sur le lien suivant:

Sans titre2

 

Le Diagnostic Territorial Valence

Le diagnostic territorial à Valence a été élaboré conjointement par les acteurs du territoire de Valence (réunis en CST), et constitue une radiographie de la situation locale de la qualité de l'air et de sa gouvernance territoriale, et permet d’identifier les conditions pour un renforcement du dispositif territorial de surveillance de la qualité de l'air.

Le diagnostic servira aux acteurs locaux, de document de base, en vue des activités communes qui seront mises en œuvre dans le cadre de la Plateforme de gouvernance territoriale et le projet pilote.

Capture decran 2014-07-22 a 15.22.21

 

Le Diagnostic Territorial Marseille

Le Diagnostic Territorial de la qualité de l’air est un document co-élaboré par les acteurs du territoire (rassemblés dans le CST) et qui constitue un état des lieux de la qualité de l’air et de sa gouvernance territoriale tout en permettant d’identifier les conditions d’un renforcement du dispositif territorial de surveillance de la qualité de l’air.

Cette instance pluraliste vise au pilotage des activités du projet sur chaque territoire tout au long des 36 mois de mise en œuvre de GOUV’AIRNANCE.

Sur le territoire de Marseille, un tel Comité de Suivi a été instauré sous la co-présidence de la ville de Marseille et de la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole (MPM) ; il est animé par une équipe projet composée de l'AViTeM, de la ville de Marseille et d'Air PACA.

Capture décran 2013-05-23 à 14.43.10

 

Le diagnostic territorial qualité de l'air à Valence

Le diagnostic territorial qualité de l'air à Valence

Le diagnostic territorial qualité de l'air à Marseille

Le diagnostic territorial qualité de l'air à Marseille

Les Réunions Transnationales

Tripoli

La réunion de lancement du projet GOUV’AIRNANCE s’est tenue à Tripoli (Liban) les 17, 18 et 19 avril 2012. Organisée par la Communauté Urbaine d’Al Fayhaa, en collaboration avec l’Institut de la Méditerranée, cet événement marque le début du projet.

Valence

Les 4, 5 et 6 mars 2013, l'Institut Polibienestar de l'Université de Valence (Espagne) ainsi que l'IVE (Instituto Valenciano de la Edificacion) ont organisé trois journées de réunion du projet GOUV'AIRNANCE. La première journée a été l'occasion d'échanger dans le cadre d'une réunion publique, réunissant plusieurs personnalités compétentes en matière de qualité de l'air, venant de Valence, de Marseille (France), de Tripoli (Liban) et d'Aqaba (Jordanie).

Les deux journées suivantes ont été consacrées à la réunion du Comité de Pilotage du projet GOUV'AIRNANCE, et ont permis de présenter l'état d'avancement du projet dans les territoires concernés.

Le détail de la conférence publique de la réunion transnationale du projet GOUV'AIRNANCE qui s'est tenue à Valence le 4 mars 2013 est à retrouver sur le site de l'IVE.

Aqaba

 

Les Projets Pilotes

La quatrième phase dure 9 mois et vise à expérimenter sur chacun des territoires partenaires un dispositif de réduction des émissions des polluants ou de réduction de l’exposition des populations sensibles à travers la mise en place de projets pilotes articulant la qualité de l’air à d’autres dimensions du développement territorial comme le climat et l’énergie ou encore la santé.  Ces projets s’appuient sur les résultats des phases 2 et 3 qui ont permis de faire émerger un diagnostic territorial de la qualité de l’air sur chaque territoire, c’est-à-dire une vision du territoire intégrant la qualité de l’air à différentes autres dimensions du développement territorial.

Les Diagnostics Territoriaux

 

Ce document co-élaboré durant la première année de mise en oeuvre par les acteurs des territoires partenaires (rassemblés dans le CST) constitue un état des lieux de la qualité de l’air et de sa gouvernance territoriale et permet d’identifier les conditions d’un renforcement du dispositif territorial de surveillance de la qualité de l’air. Sur chaque territoire, le Diagnostic servira de document de base aux acteurs locaux en vue des activités communes qui seront mises en œuvre dans le cadre de l’Observatoire (phase 2) et dans le cadre des projets-pilote territoriaux (phase 3).

Plus précisément, le Diagnostic devra ainsi permettre d’identifier :

  •     Les convergences entre territoires partenaires ;
  •     Les divergences entre territoires partenaires ;
  •     Les problèmes de dépassement de seuils sur chaque territoire ;
  •     Les problèmes métrologiques ou technologiques.

 Le Diagnostic Territorial s'appuie sur le questionnaire préliminaire préparé par les partenaires avant la réunion de lancement de Tripoli (mars avril 2012). La réalisation de ce travail a permis de disposer pour chaque territoire d'une première « photographie » du dispositif de surveillance de la qualité de l'air.

 


 

Le processus d'élaboration des Diagnostics Territoriaux repose sur l'organisation des 3 premières réunions du CST durant la première année d'exécution.

Réunion 1

Les objectifs de la première réunion du CST sont les suivants :

  • Présentation du projet GOUV'AIRNANCE aux porteurs d'enjeux territoriaux et mise en perspective de la démarche ;
  • Identification à partir du Questionnaire Territorial des données manquantes et permettant d'enrichir l'état des lieux ;
  • Identification des thématiques et des enjeux prioritaires ainsi que des attentes pour les participants au CST ;

Réunion 2

Les objectifs de la deuxième réunion sont les suivants :

  • Présentation et discussion d'une première version du Diagnostic Territorial intégrant les données disponibles et mobilisées grâce aux membres du CST (niveaux de pollution, principales sources, données...) ;
  • Identification des besoins complémentaires en vue de la finalisation du Diagnostic Territorial ;
  • Première identification des besoins en matière de renforcement du dispositif de surveillance de la qualité de l'air (campagne de mesures ; cartographie ; modélisation ; scénarisation, autre outil d'aide à la décision...).

Réunion 3

Les objectifs de la troisième réunion les suivants :

  • Présentation d’une version finale du Diagnostic Territorial ;
  • Définition du plan d’action et de renforcement des capacités de surveillance (plan d’investissement, amélioration en matière de gouvernance et de gestion intégrée de la qualité de l’air) ;
  • Validation des éventuelles campagnes de mesures complémentaires et adoption du plan de réalisation de ces campagnes.

Le diagnostic territorial qualité de l'air à Marseille

Plus d'articles...

  1. Activités du projet