Conférence finale du projet GOUV'AIRNANCE à Aqaba les 24 et 25 novembre 2015

Les 24 et 25 novembre 2015, se tiendra la dernière réunion transnationale, conférence finale du projet GOUV’AIRNANCE.

Organisée sous l’égide du Ministère Jordanien de l’Environnement et de l’Autorité de la Zone Economique Spéciale d’Aqaba, cette conférence a pour but de présenter les résultats finaux du projet dans chaque ville partenaire (Marseille, Aqaba, Valence, Tripoli), en proposer une synthèse, et envisager des pistes de coopération futures, pour une gouvernance territoriale intégrée de la qualité de l’air.

En présence d’experts jordaniens et internationaux de la qualité de l’air, les partenaires présenteront les principales réalisations concrètes du projet, à savoir :

  • La création et la valorisation de la plateforme de gouvernance numérique développée à Marseille: air-marseille.eu
  • Les résultats des campagnes de mesure dans des écoles de la Ville de Valence en Espagne et les échanges de polluants entre air intérieur et air extérieur, et le lancement de la plateforme d’information sur la qualité de l’air;
  • Le renforcement du système de mesure à travers la création de stations complémentaires aux réseaux existants, et le lancement de campagnes d’informations à destination des populations les plus sensibles au Liban et en Jordanie.

La conférence finale d’Aqaba aura également pour objectif d’offrir des pistes de réflexion autour de la création d’un réseau méditerranéen de la qualité de l’air, de présenter des recommandations pour la mise en œuvre d’un système urbain de gestion de la qualité de l’air, mais aussi d’évoquer la valeur ajoutée de la coopération, tant au niveau territorial (implication des acteurs, gouvernance inclusive, etc.) que transnational. En effet, GOUV’AIRNANCE s’inscrit dans une approche territoriale du développement et dans un modèle de gouvernance participative et multi-niveaux.

La synthèse de ce projet et des processus afférents aura enfin pour objectif de transmettre des recommandations aux acteurs territoriaux du projet, à ceux qui souhaiteraient répliquer cette initiative dans d’autres territoires, et également à l’Union Européenne, bailleur de ce projet dans le cadre de sa politique de voisinage méditerranéen.

Capture décran 2013-04-04 à 10.15.45

TPL_BEEZ2_ADDITIONAL_INFORMATION