Gouvernance de la qualité de l'air dans les villes méditerranéennes: publication du rapport final du projet GOUV'AIRNANCE

La pollution de l'air est une problématique de développement et un indicateur de gouvernance. Problématique de développement car elle est corrélée avec la croissance du tissu urbain, de la mobilité, des activités industrielles et du confort résidentiel. Indicateur de gouvernance car elle permet d'évaluer le degré d'anticipation des autorités publiques et leur capacité d'action coordonnée avec l'ensemble des autres parties prenantes sur un territoire.

La pollution de l'air devient ainsi progressivement un enjeu de développement local majeur, comme en atteste le programme de coopération Européen de voisinage IEVP CT MED pour la période 2007-2013. La protection de l'environnement, la gestion du risque, la planification urbaine et l'amélioration de la gouvernance sont explicitement reliées dans les priorités du programme.

L'espace Méditerranéen est confronté à un développement urbain extrêmement rapide et difficilement contrôlable. Celui-ci engendre des phénomènes de pollution caractéristiques du climat méditerranéen (aux PM10 par inversion thermique en hiver, à l'ozone par forçage photochimique en été). La vulnérabilité naturelle de la région à la pollution atmosphérique, promise à l'intensification en raison des déréglements climatiques à venir, fait de la qualité de l'air un enjeu de politique publique majeur dans les prochaines années.

.

Capture decran 2016-06-02 a 18.16.32

 

© Ville de Marseille

 

TPL_BEEZ2_ADDITIONAL_INFORMATION